La SCOP


La raison d’être

Nous, les quatre membres de l'éveilleur SCOP, avons dans un premier temps réfléchi à nos raisons d’être individuelles, nos buts, nos envies, nos motivations respectives. Les périodes de confinement respectives de l’année 2020 y ont été particulièrement propices. Lors de l'accompagnement de notre projet au sein de l'incubateur Camina, les différentes pièces du puzzle ont commencé à s'agencer. 

En septembre 2021, six mois après la création officielle de la SCOP et l’expérimentation sur le terrain, notre équipe s’est réunie pour définir précisément sa raison d’être ; une étape importante, quelques heures d’échanges pour poursuivre notre travail collectif et ancrer une stratégie à long terme.
 

“Porteuse d'un projet intermédiaire, la coopérative l'éveilleur se définit comme un trait d'union entre les arts, l'écologie et le numérique.
À la recherche d'un équilibre du vivant, les membres de la SCOP s’inscrivent dans une dynamique de changement écologique et social au cœur d’un écosystème créatif par l’expérimentation et l’innovation.
L’éveilleur souhaite faire rayonner la participation citoyenne sur son territoire pour favoriser l’expression de chaque singularité et l’émancipation individuelle et collective.”


Quelques incontournables du projet

🌱 L’alignement et l’épanouissement : créer des liens et une vraie cohérence entre nos pratiques et valeurs dans nos vies personnelles et professionnelles.

💡 Le questionnement, l’innovation et l’expérimentation : s’interroger, proposer des alternatives et les tester.

🌉 La créativité et la transversalité : sortir des cases pré-établies et créer des passerelles.

☀️ L’utilité sociale et territoriale : penser en premier lieu aux besoins de notre territoire avant toute action et tisser des partenariats locaux avec les structures existantes ou émergentes.

🦄 La liberté : être indépendant vis-à-vis des tiers, éviter les GAFAM (grandes entreprises du numérique) et privilégier le monde du “libre”.

🙎🏼‍🙎🏼‍🙎🏻🙎🏻 L’harmonie dissonante : instaurer une gouvernance partagée, mettre à profit notre sens de l’écoute et utiliser la complémentarité de nos compétences et nos différentes personnalités.
 

En savoir plus ?

Revivez les débuts de l'aventure ici “au rythme des saisons” 🌱🍉🍁❄️
🙌 Découvrez nos solutions et formations ?

“L’éveilleur” 

Nous souhaitons un nom en phase avec les valeurs partagées par les individus à l’initiative du projet.  
Un terme permettant à chacune et chacun d’évoluer, de s'élever, d’apprendre grâce et avec les autres.  
Une enseigne qui désignerait à la fois la coopérative et le futur éco-lieu artistique. 
Après plusieurs semaines d’agitation de cerveaux 🧠 “l'éveilleur” s’est imposé au fil de nos échanges.


Définition “éveilleur”
👇
“celui ou celle qui tire du sommeil, 
qui ouvre l'esprit, éveille la personnalité,
suscite la manifestation d'un sentiment et/ou d'une faculté.”

  • Noam Cadestin

    Coordinateur artistique, pédagogique et technique

  • Marion Folliasson

    Gérante - responsable du bonheur

  • Laura-Lou Rey

    Coordinatrice des projets d'innovation

  • Sylvain Therras

    Éco-concepteur de solutions digitales

👫👫 La SCOP au quotidien

Nous portons tous les quatre la double casquette (nous sommes associés/salariés) dans la SCOP. 
Les décisions se prennent collégialement et pour chaque projet, nous incluons une notion de durabilité, d'ancrage territorial et une préoccupation constante de l'épanouissement de chacune et chacun : en savoir plus dans la chronique “Pourquoi faire le choix d'une société coopérative ?”.

Une organisation qui nous permet de conserver une certaine indépendance, tout en bénéficiant du soutien et appui du mouvement des SCOP
Une forme juridique qui nous permet d'expérimenter un modèle qui nous ressemble et permet un alignement avec nos valeurs, dès le lancement de nos activités (attention à savoir : la contrainte pour créer une société en SCOP est l'obligation de salarier 2 ETP (équivalent temps plein) dès le début, il est donc essentiel d'avoir de la trésorerie au départ ou des prestations déjà engagées : plus d'informations ici). 
 

Le champ d'intervention 🌉

Notre périmètre d’intervention est la Communauté d’agglomération du Grand Avignon ; le projet étant plus particulièrement implanté sur la ville d'Avignon.
Pour certains projets ou prestations spécifiques, le périmètre peut être élargi (départements du Vaucluse, du Gard et des Bouches-du-Rhône, régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie - territoire national pour les dispositifs innovants dans les arts). 

Pendant les études préliminaires en phase d’incubation du projet, nous avons pu confirmer le potentiel de nos actions en termes de fréquentation et la nécessité des contributions et pratiques que nous souhaitions essaimer sur notre territoire.

Dans un premier temps nomade, nous portons nos valeurs dans différents lieux partenaires.
Dans un second temps, les activités se tiendront dans notre éco-lieu artistique, un lieu intermédiaire partagé et pluridisciplinaire

Dans ces deux temps-là, nos activités s’adressent aux organisations (entreprises, associations, collectivités, indépendants) et pour certaines à tous les publics.

Fresque des envies