La SCOP


Notre équipe a eu la chance de bénéficier d'un accompagnement au sein de l'incubateur ESS Camina, piloté par Initiative Terres de Vaucluse.
Lors de cette période d’incubation, nous avons pu avoir un aperçu des différents types de structures qui pourraient être adaptées à notre projet. Notre choix s’est finalement porte collectivement sur le statut de SCOP ARL (société coopérative à responsabilité limitée).

Le choix de la forme de société coopérative de production (SCOP) constitue une adhésion à des valeurs coopératives fondamentales :

  • La prééminence de la personne humaine
  • La démocratie
  • La solidarité et le partage

L’identité coopérative se définit par :

  • La reconnaissance de la dignité du travail
  • Le droit à la formation
  • Le droit à la créativité et à l’initiative
  • La responsabilité dans un projet partagé
  • La transparence et la légitimité du pouvoir
  • La pérennité de l’entreprise fondée sur des réserves
  • L’ouverture au monde extérieur

Ce choix de société, au plein sens du terme, suppose la mise en pratique des cinq principes suivants :
 

1er principe : la société coopérative est composée en priorité de coopératrices et coopérateurs salariés qui développent en commun leurs activités professionnelles et leur indépendance économique.

2ème principe : l’organisation et le fonctionnement de la société coopérative assurent la démocratie participative dans l’entreprise et la transparence de sa gestion.

3ème principe : pour la société coopérative, la recherche du profit économique reste subordonnée à la promotion et à l’épanouissement de ses coopératrices et coopérateurs salariés. Le partage du résultat de notre société coopérative assure une répartition équitable entre la part revenant aux coopératrices et coopérateurs salariés, la part revenant au capital social et la part revenant aux réserves de l’entreprise.

4ème principe : le patrimoine commun de notre société coopérative est constitué de réserves impartageables permettant l’indépendance de l’entreprise et sa transmission solidaire entre générations de coopératrices et coopérateurs.

5ème principe : l’adhésion de coopératrices et coopérateurs salariés à notre société coopérative les rend solidairement membres du mouvement des sociétés coopératives de production.


EN RÉSUMÉ : la SCOP au quotidien ? 
Nous avons toutes et tous la double casquette associés/salariés dans la SCOP. 
Les décisions se prennent collégialement, avec pour chacun des projets une notion de durabilité, d'ancrage territorial et dans une préoccupation constante de l'épanouissement de chacune et chacun. 
Le patrimoine de l'entreprise permettra la pérennité/durabilité du projet sur le long terme, quel qu’en soit les protagonistes. 
Un statut indépendant, mais bénéficiant du soutien et appui du mouvement des SCOP
Une forme juridique qui nous permet d'expérimenter un modèle qui nous ressemble et permet un alignement avec nos valeurs, et cela dès le lancement de nos activités. 
À savoir : la contrainte de la création d'une société en SCOP dès sa création est l'obligation de salarier 2 ETP (équivalent temps plein) dès le début, il est donc essentiel d'avoir de la trésorerie au départ ou des prestations déjà contractualisées. 

Le nom

Parce que nous voulions un nom en phase avec nos valeurs, permettant à chacune et chacun de s'élever grâce et avec les autres, l'éveilleur nous est venu naturellement au fil de nos échanges.

L'humain et la protection de notre écosystème sont au cœur du projet. 
Le vivant, l’art et l’ensemble des publics dans son entière diversité sont notre matière. 
Nous souhaitons de la cohérence, de l'intelligence collective et une gouvernance totalement partagée.

L' équipe

  • Noam Cadestin

    Coordinateur artistique, pédagogique
    & technique

  • Marion Folliasson

    Gérante - responsable du bonheur

  • Laura-lou Rey

    Coordinatrice R&D - innovation créative

  • Sylvain Therras

    Designer responsable

La raison d’être

Nous nous sommes dans un premier temps interrogé sur nos raisons d’être individuelles, nos buts, nos envies, nos motivations respectives, puis nous avons constitué collectivement une raison d’être autour des valeurs environnementales et sociétales.

Notre équipe s’est réunie en décembre 2021 pour définir la raison d’être de la SCOP en cours de constitution, une étape capitale, quelques heures d’échanges pour poser des bases solides pour notre travail collectif.

“Participer à la transition écologique et sociale
PAR ou POUR les ARTS”

transition écologique : au sens de la réduction de l'impact sur l'environnement

transition sociale : pour favoriser l’inclusivité et l’accessibilité à toutes et tous


Quelques incontournables de notre projet :

🌱 L’alignement et l’épanouissement : créer des liens et une vraie cohérence entre nos pratiques et valeurs dans nos vies personnelles et professionnelles

💡 Le questionnement et l’expérimentation : s’interroger, proposer des alternatives et les tester

🌉 La créativité et la transversalité : sortir des cases pré-établies et créer des passerelles

☀️ L’utilité sociale et territoriale : penser en premier lieu aux besoins de notre territoire avant toute action et tisser des partenariats locaux

🦄 La liberté : être indépendant vis-à-vis des tiers, éviter les GAFAM et privilégier le monde du “libre”

🙎🏼‍♂️🙎🏼‍♀️🙎🏻‍♂️🙎🏻‍♀️ L’harmonie dissonante : instaurer une gouvernance partagée, mettre à profit notre sens de l’écoute et utiliser la complémentarité de nos compétences et nos différentes personnalités

Le territoire

Notre périmètre d’intervention est la Communauté d’agglomération du Grand Avignon ; le projet étant plus particulièrement implanté sur la ville d’Avignon.

Lors de nos travaux préparatoires dans l’incubateur, nous avons confirmé le vrai potentiel de rayonnement, en termes de fréquentation pour nos actions et les contributions que nous souhaitons apporter, ainsi que les pratiques que nous voulons essaimer.

Un projet élaboré autour de quatre piliers :

  • Le numérique responsable
  • Les arts en commun
  • L’évènementiel transitionnel
  • Les outils à impact positif

Dans un premier temps nomade, nous porterons nos valeurs dans différents lieux partenaires.

Dans un second temps, les activités se tiendront dans notre éco-lieu, c’est-à-dire un espace partagé, acheté par la SCOP, pour réunir diverses structures et leurs activités.

Dans ces deux temps-là, nos activités seront destinées aux structures professionnelles (entreprises, associations, free-lance, etc.) mais aussi au grand public.

Fresque des envies